Les Verts de Bevaix

Ne jetez plus, réparez! Deux adresses à Bevaix:

Retouches et réparations de vêtements: INSTANT CHIC
Monchevaux 4
032 846 26 72
Horaires: lundi, mardi, jeudi, vendredi 14h - 17h

Réparation de bijoux: BLAISE FAVRE
Clos 8
032 846 23 87
Horaires: lundi-vendredi 9h-12h et 14h-18h30 (téléphoner avant)

et pour plus d'adresses dans le canton, consultez www.neuchatel-repare.ch



Les Verts remercient leurs électeurs pour ce beau résultat:
1 siège de plus au législatif, soit 4 élus:

Sera Pantillon, Michèle Tenot-Nicati, Veronika Pantillon et Arvind Shah


Pour une coopérative d'utilité publique au Closel - le projet des Verts de Bevaix pour le Closel

Suite à la consultation du Conseil communal à la population, Les Verts de Bevaix ont déposé un projet pour le Closel:

La maison existante est rénovée, il y sera installé une structure d'accueil parascolaire. Cette partie de la parcelle reste en zone de verdure. Un jardin potager ainsi que que les arbres fruitiers sont conservés, entre autres à des fins pédagogiques. Le cheminement en gravier actuel est maintenu et au milieu de la rondelle sera installé un kiosque à musique. Des arbres seront replantés et ce parc sera accessible au public. On pourra aussi ajouter bancs et tables, voir une petite mare. Au sud-ouest une parcelle d'environ1800m2 est détachée et sera cédée en droit de superficie à une coopérative d'habitation. Voir descriptif de la coopérative d'habitation en annexe.

Nous vous remercions de cette consultation et espérons que le Closel trouvera une nouvelle vie tout en servant l'intérêt public.

Document envoyé à la Commune

 

Les Verts soutiennent la pétition citoyenne "Le Closel est à nous"

La pétition a été déposée aujourd'hui, vendredi 7 février, avec 582 signatures.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site www.leclosel.ch

Le Closel avant la coupe rase

Le Closel maintenant...

Le Closel à Bevaix, avant-après. Comment les autorités communales osent-elles encore parler de "mise en valeur des essences rares"?

Le Closel : plus de 220 arbres abattus en zone de verdure. Pourquoi?

Vous pouvez voir les photos des souches en cliquant ici

Que les hommes et les femmes soient belles!

Cette phrase sonne faux à vos oreilles ?? ..... c'est certainement que l'on vous a répété depuis l'enfance que "le masculin l'emporte sur le féminin"....

Cette règle de grammaire apprise dès l'enfance sur les bancs de l'école façonne un monde de représentations dans lequel le masculin est considéré comme supérieur au féminin.

En 1676, le père Bouhours, l'un des grammairiens qui a œuvré à ce que cette règle devienne exclusive de toute autre, la justifiait ainsi : « lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l'emporte. »

Et pourtant.... Avant le 18e siècle, la langue française usait d'une grande liberté. Un adjectif qui se rapportait à plusieurs noms pouvait s'accorder avec le nom le plus proche. Cette règle de proximité remonte à l'Antiquité : en latin et en grec ancien, elle s'employait couramment.

Plus récemment, l'éminente linguiste, Josette Rey-Debove, l'une des premières collaboratrices des dictionnaires Le Robert, disait à ce sujet : « J'aime beaucoup la règle ancienne qui consistait à mettre le verbe et l'adjectif au féminin quand il était après le féminin, même s'il y avait plusieurs masculins devant. Je trouve cela plus élégant parce qu'on n'a pas alors à se demander comment faire pour que ça ne sonne pas mal. »

Une pétition a donc été lancée il y a quelques années pour réformer la grammaire et introduire la règle de proximité. Le lien vers la pétition: http://www.petitions24.net/regleproximite

Parité des genres

Les Verts s’engagent à tous les niveaux pour une véritable égalité entre les femmes et les hommes!

Ils se battent notamment pour:

Les Verts sont le seul parti du canton à avoir autant de femmes que d’hommes élu-e-s (38 femmes et 38 hommes)! Aux élections cantonales 2013, les Verts présentent 39 femmes et 45 hommes sur les listes au Grand Conseil.

 



La légende améridienne du Colibri, racontée par Pierre Rabhi:

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu!"

Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part."